Archives des photographies - Galerie Nakai

  • Reportage du vernissage de Anastasia Dukhanina et Antonin Passemard

Le vendredi 24 juillet, les portes de la Galerie Nakaï se sont ouvertes pour montrer les œuvres des peintres Anastasia Dukhanina et Antonin Passemard.

Normalement, les vernissages de notre galerie attirent entre trente et cinquante personnes. Cette fois-ci, c’était plutôt une quarantaine. Ça veut dire, que tout le monde est resté chez soi et on n’a vu que dix, douze personnes. On comprend, ça nous fait peur aussi.

Par contre, on avait droît à une visite de plusieurs de ‘nos’ artistes, comme François Dupuis et Marc Dailly. C’était un plaisir pour Antonin et Anastasia, qui pouvaient donc rencontrer des collègues qu’ils connaissaient seulement par Facebook. C’était comme une petite réunion et ils ont parlé beaucoup de peinture, figurez-vous. Sur les photos, vous les voyez en brochette: Marc, Anastasia, Antonin et François.

Voici un petit reportage photographique. Je vous jure qu’en réalité, les œuvres sont beaucoup plus belles. Si ça vous tente de passer les voir un de ces jours, vous êtes la bienvenue !

Vernissage du 31 May 2019

Vernissage du 31 May 2019

Ahhh, c’était bien! Tout le monde y était. Amis galeristes, hauts élus, artistes préférés, des (anciens) clients et des connaissances de tous les coins du monde. Comme d’habitude, on était trop occupés à jouer les hôtes pour prendre des photos. Ce n’était qu’à la fin qu’on s’est dit: “Diantre ! Les photos ! Mais doit-on tout faire nous-même ?”
Non mais, ça va. Il restait encore du monde, et notre ami Matthieu Guillot était toujours derrière ses claviers, nous régalant avec  de l’ear candy (des bonbons d’oreille) de jazz et lounge largement improvisé. Voici quelques prises de vue tardives… Continue Reading

Boite de lumière à la galerie, pour une exposition parfaite

Boite de lumière à la galerie, pour une exposition parfaite

Une des frustrations d’un galeriste c’est qu’il est assez difficile de faire de bonnes photos des pièces d’art. On devient ‘galèriste’ : on galère avec la lumière, la position, l’arrière-plan. Alors finalement, nous avons décidé d’investir dans un ‘light box’, un petit studio de photo pliable de 80x80cm, avec des lampes led intégré. Voici quelques résultats pour le premier essay. Alors sans faire du ‘white balance’ ni mesure de lumière. Même si on n’a clairement pas les compétences de photographe qu’il faut pour un résultat excellent, on est assez content…

80×80, c’est quand même relativement énorme, comparé à des choses très petites.

P1100195

Continue Reading

tulipe1Ce vendredi 29 septembre de 18H00 à 20H00 VERNISSAGE de l’exposition de Dominique Combe, photographe auteur. Avec en supplément des céramiques de Gaëlle Buchaudon, Isabelle Rouaze, Jane Norbury, Archibald Ganslmayer et Regula Brotbek, des peintures de Hiromi Nakaï et du verre de Christopher Williams. Ouvert à tous et toutes.

Dominique Combe, photographe, fait son exposition à Tournus

merisier copyDes paysages qui vibrent de couleur, des prises de vue vibrantes comme le souvenir d’une promenade. L’œil de l’artiste fait des dizaines de captures, les superpose et combine pour créer des nouvelles versions de son expérience. Voici l’œuvre de Dominique Combe, qui – pour nous galéristes – semble tomber du ciel pour venir nous régaler avec ses photographies artistiques.

Hormis quatre grands œuvres intitulés ‘Vibration’ il nous montre aussi des photos plus modestes prises en studio et imprimé sur un papier matte, comme des aquarelles sensitives.

 

Vernissage le vendredi 29 septembre de 17H00 à 21H00à la Galerie Nakai, Rue du Docteur Privey, Tournus.

screen-shot-2016-11-18-at-22-16-01