Mara Cozzolino Estampes

Mara Cozzolino est née à Turin, en Italie, en 1975.
Depuis son enfance, elle passe la plupart de son temps à dessiner, et a réalisé sa première estampe en relief à l’âge de 11 ans.
Après avoir obtenu son diplôme de l’école supérieure, elle commence à expérimenter avec de nombreux médiums de peinture, avant de revenir finalement aux techniques de gravure, grâce aussi à un intérêt croissant pour les gravures d’art et les livres anciens. Elle pratique la taille-douce en couleur avec le maître graveur allemand Kurt Mair pendant une longue période.
Après un voyage de vacances au Japon, en 2011, elle s’est intéressée à la gravure sur bois à base d’eau, également connue sous le nom de “Mokuhanga”, et est tombée amoureuse de cette technique.
L’année suivante, elle est invitée à participer à une résidence artistique au Mokuhanga Innovation Laboratory à Kawaguchi-ko, au Japon.
Depuis elle travaille exclusivement avec Mokuhanga.
Elle participe aux première et deuxième conférences internationales de Mokuhanga au Japon, respectivement à Kyoto en 2011 et à Tokyo en 2015, et à la dernière à Honolulu, Hawaï, en 2017.
Ses gravures ont été exposées en Italie, en Angleterre, en Écosse, au Japon, en Espagne, à Chypre et aux États-Unis.
Elle vit et travaille à Avigliana, dans le nord-ouest de l’Italie, où elle enseigne également dans des ateliers de mokuhanga.

 

Le frais de port inclus. Expédié d’Italie.
Pour plus de renseignements et l’achat, contactez nous par mail. info@galerienakai.com

Ouverture #3 Nuit
Print size 14 x 14 cm Image 10×10 cm
Edition 50  Price 60 euros

Ouverture #3 Nuit

 

Japanese Moon:sakura
Print size 14 x 19 cm Image size 11 x 16cm
Edition 100
Price 70 euros

Japanese moons Sakura

 

Onsen
Print size 28 x 20 cm Image size 23 x 16 cm
Edition 25  Price 140 euros

Onsen

 

Opening #4
Print size 33 x 24 cm Image size 30 x 20 cm
Edition 30 Price 140 euros

Opening #4

 

If on a summer night
Print size 33 x 24cm Image size 30 x 20 cm
Edition 30 Price 140 euros

If On A Summer Night

 

Gold Dust
Print size 35/5 x 27.7 cm Image size 29.5 x 22 cm
Edition 30 Price 160 euros

Gold Dust 1

 

Weaving
Print size 35 x 35cm Image size 30 x 30cm
Edition 30 Price 200 euros

Weaving

 

Shinjuku Secrets
Print size 32 x 47 cm Image size 29 x 40 cm
Edition 20 Price 300 euros

Shinjuku Secrets

 

Ryo’s garden
Print size 32 x 47cm Image size 29 x 40cm
Edition 20 Price 300 euros

Ryo's Garden

 

Tokyo windows 400 euros

Tokyo windows

 

Awakening
Print size 97 x 67 cm Image size 84 x 60cm
Edition 20 Price 600 euros

Awakening

Comment réaliser une impression de mokuhanga

Toutes les estampes présentées dans ce catalogue ont été créées selon l’ancienne technique japonaise de la gravure sur bois, utilisée autrefois pour les estampes Ukiyo-e.
Je dessine d’abord avec des pinceaux et de l’encre sur du papier japonais très fin, de manière à pouvoir voir le dessin au verso, puis je colle le papier face vers le bas sur le bloc de bois que je vais sculpter.

Lorsque le papier est parfaitement sec, je peux commencer à sculpter : le premier outil que j’utilise s’appelle hangitō et sert à tracer le contour de la partie du bloc que je dois conserver ; ensuite, j’utilise mes autres gouges pour enlever tout le bois indésirable afin de ne conserver que les parties qui seront imprimées. C’est un long processus qui demandera du temps, de la patience et de grandes compétences.

Une fois que le premier bloc, généralement celui avec les arbres, est terminé. Je continue à travailler sur le deuxième bloc. Je décide d’abord quel roi de fond je veux pour cette impression particulière, si un décor de jour ou de nuit, et dans ce cas si je veux des étoiles ou la lune : alors je peux commencer à sculpter le bloc de fond : pour les étoiles je sculpte de très petits trous et pour la lune un plus grand.
Lorsque tous les blocs sont sculptés, je peux commencer le processus d’impression : le papier doit être humidifié au moins deux heures avant. Les blocs sont encrés un à la fois, en commençant par les couleurs les plus claires, avec des aquarelles utilisant des pinceaux japonais épais, puis je pose le papier sur le bloc et j’exerce une pression à la main en utilisant un tampon de bambou appelé baren : c’est une méthode d’impression très douce, et je dois donc généralement superposer la couleur plusieurs fois pour obtenir le résultat que je veux ; une fois que je suis satisfait, je peux imprimer le bloc suivant, et ainsi de suite jusqu’au dernier qui est généralement le noir.